Rechercher
  • valérie Le Brant-Debois

Troubles de l’écriture et dysgraphie


"Est dysgraphique un enfant chez qui la qualité de l'écriture est déficiente alors qu'aucun déficit neurologique ou intellectuel n'explique cette déficience."  

Ajuriaguerra, neuropsychiatre


Les troubles de l'écriture sont mis en avant quand l'enfant n'arrive pas à avoir une vitesse et une qualité d'écriture en rapport avec son âge. 

Quand un enfant écrit, il met en jeu de nombreux processus en plus de la motricité fine, son axe corporel sera important , comme ses capacités visuo-spatiales, son attention , son repérage dans l’espace graphique, son tonus….

Ce sont tous ces domaines que la psychomotricité permet d'évaluer et ensuite d'aider. 

Pour éviter tout bilan inutile, il est parfois nécessaire d'avoir fait un bilan ophtalmique récemment pour éliminer tout trouble oculaire qui pourrait engendrer des difficultés à se repérer sur une feuille et à écrire. 

Le bilan psychomoteur sera complété par des épreuves graphomotrices pures comme le BHK enfant et adolescent, mais aussi des tests d'attentions, de structuration spatiales, de coordinations oculo-manuelles....


Le projet thérapeutique qui découlera du bilan sera préparé en fonction des résultats évalués, et la participation motivée de l'enfant pourra aider aussi à l'amélioration des troubles.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout